Acteurs des marchés financiers

 

Classification des acteurs par l'offre et la demande de capital

Le marché du capital étant le lieu où se rencontrent l'offre de capitaux, proposée par les investisseurs, et la demande, qui émane des émetteurs, on peut dans un premier temps classer les acteurs des marchés de capitaux en trois grandes catégories :

Pour ce qui concerne la mise en relation des investisseurs avec les émetteurs, et donc le rôle des intermédiaires, la théorie économique oppose le financement par l'emprunt bancaire, dit « intermédié », au financement par l'émission de titres, « désintermédié ».

Dans le premier cas (financement intermédié), les ressources disponibles des agents à capacité de financement (les dépôts, en particulier des ménages), sont mises à la disposition des agents à besoin de financement (entreprises) par les banques. Le rôle crucial des banques dans ce cas est de permettre de transformer l'horizon temporel de court terme des premiers, vers l'horizon temporel de long terme (investissement) des seconds.

Dans le second, les agents à besoin de financement captent directement l'épargne publique par l'émission de titres (pour faire simple, les actions et les obligations) qui sont acquis par les agents à capacité de financement. Le qualificatif « désintermédié » apposé à ce mode de financement est pourtant un peu trompeur tant il est vrai que les intermédiaires sont en définitive plus nombreux et diversifiés que dans le cas précédent, avec là encore un rôle central joué par les banques !

Classification des acteurs par l'offre et la demande de produits financiers

De la part des acteurs eux-mêmes, la dichotomie se fera plutôt entre l'offre et la demande de produits financiers. On parle alors de « sell-side » et « Buy-side ». Le « sell-side » regroupe les acteurs qui sont à l'origine des produits : banques d'investissement, qui les évaluent : analystes financiers, et qui les distribuent : courtiers ; le sell-side a ainsi pour objectif de capter les investissements et est au service des émetteurs. Cette catégorie d'acteurs est à l'origine de l'innovation financière et se rémunère par des commissions ou des marges sur les transactions qu'elle réussit à générer.

Le « buy-side » représente les acteurs qui vont acquérir ces mêmes produits : fonds de pension, OPCVM, compagnies d'assurance, hedge funds. Le buy-side représente donc les investisseurs, qui a pour objectif de constituer un portefeuille d'actifs et d'en accroître la valeur et se rémunère de cette façon.

Cette distinction, plus technique et couramment utilisée parmi les professionnels, présente l'inconvénient de laisser un peu de côté les émetteurs eux-mêmes. Par ailleurs elle peut générer la confusion chez le néophyte dans la mesure ou le « sell-side » est représenté, en particulier, par la banque dite « d'investissement » qui au vu des définitions présentées plus haut devrait donc se trouver de l'autre côté !

En réalité une banque d'investissement œuvre des deux côtés de la chaîne, dans la mesure où elle est d'une part à l'origine de l'émission de produits financiers, mais d'autre part en acquiert également dans le cadre de la gestion de ses fonds propres. C'est pourquoi, afin d'éviter les conflits d'intérêts préjudiciables aux clients, ces établissements sont requis d'élever des « murailles de Chine » (Chinese wall) entre leurs services assumant les fonctions « buy-side » et « sell-side ».

Des rôles divers assumés par des acteurs polyvalents

On le pressent déjà, il va généralement être impossible de ranger un établissement dans une catégorie précise d'acteurs. En définitive, une banque généraliste est un peu partout à la fois : elle émet des titres pour couvrir ses propres besoins de financement, assiste les entreprises dans leurs propres opérations de financement, ou les finance directement par le prêt ou la prise de participation. Par la mise à disposition des moyens de paiement, la tenue de comptes titres et espèces et plus encore via ses filiales de courtage ou de gestion d'actifs, elle joue les intermédiaires indispensables dans la vie des marchés.

C'est pourquoi sur fimarkets nous présenterons davantage des « rôles » bien définis, sachant qu'un « acteur », peut bien souvent être dans plusieurs rôles suivant les cas. Cependant l'exposé se situera toujours au niveau du marché financier dans son ensemble. Les rôles exercés au sein d'un établissement donné sont traités dans une autre partie du site, consacrée aux « fonctions ».

Pour aller plus loin

Fimarkets vous propose des présentations sur les principaux acteurs des marchés de capitaux: voir le menu ci-contre.

Sur la différence entre "Buy-Side" et "Sell-Side": voir cet article sur Investopedia

Cette page est soutenue par TeamTrade,
le leader indépendant du conseil et du service pour les Marchés Financiers

Team Trade

Dernière mise à jour le 10 septembre 2008
Une erreur dans l'article ? Un complément à apporter ?
Recherche site:
Suivez-nous:
Recevez la newsletter de FiMarkets
Abonnez-vous à notre flux RSS
Suivez-nous sur notre page Facebook
Suivez-nous sur notre page LinkedIn
Accueil
Tout fermer Tout fermer Tout ouvrir Tout ouvrir
Les acteurs des marchés financiers
Les émetteurs
Les agences de notation
Le shadow banking
Le marché
Marchés organisés
Services aux investisseurs
Investisseurs
Asset Management
SWIFT
Paiement et règlement-livraison