Cartographie
(Publicité)

La cartographie fonctionnelle d'un Système d'Information bancaire

L'objectif de cette approche est de montrer une cartographie d'un système d'information bancaire. Celle-ci est vue de façon fonctionnelle même si son objet est technique puisqu'il s'agit de représenter un système d'information.

Plutôt que de présenter une cartographie statique, nous pensons qu'il est plus opportun de restituer une cartographie dynamique à partir du traitement des opérations bancaires.

En effet, l'opération bancaire constitue l'unité élémentaire de traitement de tous processus Métier. D'une façon allégorique, nous dirons que l'opération bancaire est au système d'information ce que le sang est à un organisme vivant : c'est ce qui permet de l'animer.

La construction de cette cartographie est centrée sur les systèmes d'opération Métier car ils constituent la finalité économique de la Banque qu'il ne faut pas perdre de vue. Celle-ci est construite à partir de couches fonctionnelles et d'éléments échangés entre couches fonctionnelles dont le sous jacent est une opération bancaire ou son reflet en comptabilité.

Au regard de cette finalité économique, on distingue 5 types de couches :

Cartographie du SI bancaire (système d'information de la banque) - 1

Cartographie du SI bancaire (système d'information de la banque) - 2

Cartographie du SI bancaire (système d'information de la banque) - 3

La cartographie applicative d'un Système d'Information bancaire

La cartographie applicative découle logiquement de la cartographie fonctionnelle. La cartographie fonctionnelle est chargée d'exprimer le niveau du «  quoi  » et la cartographie applicative le niveau du «  comment  ». On ne peut bien comprendre le niveau du « comment » que lorsque le niveau du « quoi » a bien été compris.

La cartographie applicative consiste à décliner les processus métiers identifiés dans la cartographie fonctionnelle en objets de traitements informatiques (modules ou services applicatifs, interfaces, fichiers, entrepôts de données, référentiels de données …).

L'exemple de cartographie applicative présenté ici, est vu à travers le mode de répartition des modules ou services applicatifs dans un système d'information bancaire.

Nous avons recensé 2 modes de répartition :

Le mode «  CENTRAL  » : Pour des questions de volume et de cohérence d'efficacité des contrôles, ce mode constitue l'unité logique de traitement naturelle des opérations Clients.

Le mode «  DISTANT  » : Ce mode constitue l'unité logique de traitement des processus Métiers. Ce mode se décline de 2 postes de travail différents :

Exemple de cartographie applicative d'un Système d'Information bancaire

Fonctions du SI bancaire (système d'information de la banque)

Légende des couleurs  :

Auteur: Olivier Imberti, consultant senior Banque / Finance

Page publiée le 10 mars 2007
Une erreur dans l'article ? Un complément à apporter ?
Recherche site:
Suivez-nous:
Recevez la newsletter de FiMarkets
Abonnez-vous à notre flux RSS
Suivez-nous sur notre page Facebook
Suivez-nous sur notre page LinkedIn
Accueil
Tout fermer Tout fermer Tout ouvrir Tout ouvrir
Solutions logicielles
Logiciels
Systèmes d'information
CRM
Changement
Méthodes et outils